Diffuseur de Talents

Pérou : Planète extrême 1 - La Forêt Amazonienne : l'usine à nuages

de Jean-Thomas RENAUD

Fiche

TItre original : Peru: Extreme Planet 1 - The Amazon Rainforest

Réalisateur : Jean-Thomas RENAUD

Production : French Connection Films

Durée : 52 Minutes

Année : 2014

Version sous titrée : Français, anglais et espagnol

Pays : France

Synopsis

Avec une nouvelle espèce découverte tous les trois jours, la forêt amazonienne est l’un des écosystèmes les plus riches de la planète : jaguars, singes araignées, douroucoulis, dendrobates, aras et une myriade d’insectes. Le contact avec cette faune et cette flore est l’occasion de prendre de multiples clichés qui mettent en avant la formidable diversité et les particularités extraordinaires des espèces qu’abrite cet environnement extrême. Arrivés au coeur de la réserve de Pacaya-Samiria, l’une des dernières régions encore préservées de l’Amazonie Cyril et Anne sont reçus par l’équipe du scientifique Richard Bodmer. Cyril utilise une perche télescopique pour réaliser des clichés sous-marins qui témoignent de la diversité aquatique : loutres géantes, lamantins, dauphins de rivière, roses et gris. C’est l’occasion pour lui d’observer les fameux dauphins roses qui lors de la saison sèche se réfugient dans les bras de rivières pour donner naissance à leurs petits. Cyril et Anne se rendent ensuite au sanctuaire d’Ikamaperu, une association dirigée par le péruvien Carlos Palomino et la française Hélène Collonges, qui recueille des singes orphelins pour tenter de les réintroduire dans leur milieu naturel. Au contact des scientifiques présents sur place, Anne assiste à des relevés hydrométriques le long de l’Amazone. Ces hydro­logues lui expliquent qu’ils constatent, sur ce fleuve hors-norme, au débit considérable, une recrudescence des phénomènes extrêmes. Qu’ils s’agissent d’inondations et de sécheresses, ces évènements de plus en plus dévastateurs pour la faune et la flore semblent reliés au réchauffement climatique global. Poursuivant son périple amazonien, Anne retrouve le climatologue péruvien James Apaestagui dans la grotte de Palestina. Récoltant ensemble de multiples indices du climat passé dans les concrétions calcaires de cet univers souterrain, notre exploratrice apprend que la forêt tropicale n’a pas toujours ressemblé à ce qu’elle est aujourd’hui. Vaste mer intérieure autre­fois reliée à l’océan puis immense marécage humide alternant avec des conditions proches de la savane africaine, c’est la succession de ces environnements, qui semblent avoir dicté son extraordinaire diversité animale et végétale. Les variations climatiques sont depuis toujours, inhérentes à cette région du globe. Et pour cause, l’Amazonie, pont sauvage entre deux océans, subit pleinement le changement de leur température qui tour à tour nourrit et met en péril tout un écosystème aussi luxuriant que fragile. L’aventure s’achève dans la forêt humide qui pousse sur les contreforts andins : petits arbres tortueux couverts de lichens et de mousses, variétés d’orchidées hors du commun, coqs de roche, sont quelques exemples d’espèces inféodées à ce milieu dont la pluviométrie est l’une des plus importantes du globe. Cyril et Anne s’intéressent aux dendrobates en compagnie du scientifique canadien Mathieu Chouteau. Les dendrobates sont de minuscules amphibiens de quelques centimètres, dont la peau renferme un poison extrêmement violent, 250 fois plus puissant que le curare. Avec son équipement macro, Cyril réussit plusieurs clichés superbes et parfois cocasses de ces dendrobates aux couleurs très vives.

Prix et festivals

Sélections

  • International Greenscreen Film Festival (Germany)
  • Festival de l'oiseau et de la nature (Abbeville, France)
Contactez-nous